Médiation familiale

 La médiation familiale est un espace pour accueillir les conflits familiaux dans leur plus grande diversité : séparation, familles recomposées, médiation successorale, dépendance, médiation intergénérationnelle, partages…

Pour quoi ?

  • Communiquer de nouveau, renouer des liens…
  • Parler dans un espace sécurisé des sujets « qui fâchent »
  • Débloquer une situation de conflit
  • Rester acteur des décisions à prendre
  • Travailler sur la rupture
  • Travailler sur la coparentalité et organiser la vie des enfants après la séparation
  • Construire de façon coresponsable et autonome
  • Trouver des accords durables, acceptés par tous

Qu’est-ce que la médiation familiale ?

  • Un mode alternatif de règlement des différends (MARD)
  • Ses grands principes : Neutralité, Confidentialité, Impartialité, Sécurité, Indépendance, Professionnalisme
  • Une démarche qui permet d’aborder les difficultés familiales autrement
  • Une solution construite ensemble
  • La médiation n’est pas là pour répondre, comme la thérapie, à tous les « pourquoi » des situations conflictuelles. Elle vous accompagne pour savoir « comment », par quelles actions concrètes vous allez réussir à sortir de votre conflit

Le Processus :

  • Repose sur la volonté des personnes et leur engagement
  • Il est court, adapté à vos besoins et à votre demande
  • Il peut y avoir pour commencer un entretien individuel puis des entretiens communs
  • Une médiation familiale, en général, comporte en moyenne de 1 à 5 entretiens
  • Après chaque séance, vous décidez – ou non – de revenir en informant le médiateur
  • S’il y a lieu, vous remettez – ou non – les accords signés en fin de médiation à votre avocat ou au juge pour homologation
  • Les médiateurs familiaux libéraux ouvrent leurs portes aux avocats, ils travaillent avec eux en respectant strictement la confidentialité

Pour qui ?

  • Couples
  • Parents séparés
  • Familles recomposées
  • Parents et adolescents
  • Grands-parents et parents (intergénérationnel)
  • Fratries
  • Sphère privée …

Qui décide d’entrer en médiation familiale ?

  • Premier principe : la libre adhésion des personnes
  • Consentement des personnes
  • Si la voie judiciaire est enclenchée : le juge ou votre avocat peut vous inciter à aller en médiation
  • Vous décidez d’aller rencontrer un médiateur familial D.E. exerçant en libéral et d’évoquer, avec lui, comment convaincre l(es)’autre(s) à entrer en médiation. C’est la voie conventionnelle

Quand ?

  • Quand le contexte ou le conflit familial empêche la communication, ne vous permet plus de voir comment en sortir et paralyse la prise de décision
  • Avant de prendre une décision de séparation
  • Au moment de la séparation du couple
  • Quand les relations avec un ado deviennent trop difficiles
  • Au moment de prendre des décisions ou d’organiser la vie d’un parent âgé
  • Lors de successions difficiles
  • Quand il y a à remettre du lien dans la famille

Contact et type d’entretien

  • Par téléphone
  • Par courriel
  • Rendez-vous en présentiel
  • Rendez-vous en visio suivant les lieux de résidence des personnes, la crise sanitaire actuelle, les difficultés de déplacement, vérifier si le médiateur choisi le propose

Combien de temps?

  • Un premier entretien pour informer, préparer …
  • Des entretiens environ tous les 15 jours
  • Un temps de rendez-vous de 1h à 2h …

Le coût ?
Chaque médiateur familial D.E. exerçant en libéral a son propre tarif, renseignez-vous auprès de lui. Voici quelques indications :

  • En règle générale, chacun des participants paie sa part
  • Les entretiens de médiation familiale sont payants et un devis sera établi au cas par cas
  • Les tarifs sont libres, des forfaits peuvent vous être proposés
  • Il peut exister des honoraires en fonction des situations, du nombre de participants, du temps passé, …
  • Il peut exister des prix basés sur un tarif horaire ou progressifs selon les revenus de chacun
  • Votre médiateur familial vous les indiquera dès la première prise de contact
  • Pour des médiations regroupant des nombreux membres de la famille, plusieurs médiateurs peuvent être nécessaires qui travailleront en comédiation sans possiblement doubler le coût, à vérifier avec le médiateur.

Prenez contact avec un médiateur dans votre région, ville …
Retrouvez le dans l’annuaire

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :