Médiateur familial D.E.

Le diplôme d’État de médiateur familial (DEMF) existe depuis 2004 (créé par un décret du 2 décembre 2003 et modifié en 2012) pour certifier une expérience professionnelle et l’acquisition de compétences, notamment dans le domaine juridique concernant la famille et le domaine psychologique.  La formation de près de 600 heures sur 18 mois à 2 ans (maximum 3 ans) est constituée :

  • d’une partie théorique avec des épreuves écrites pour vérifier les connaissances acquises
  • d’une grande partie pratique avec un stage sur le terrain avec des médiateurs confirmés pour s’approprier l’enseignement.

A la fin du cursus, l’étudiant doit soutenir devant un jury un mémoire d’initiation à la recherche d’une soixantaine de pages.

Le futur médiateur apprend ainsi la mise en place d’un cadre spécifique et les techniques de communication dans le but de restaurer un dialogue, comme l’écoute active centrée sur la personne qui parle. Peu à peu, il se familiarise avec cette posture si particulière de tiers, sans pouvoir, qui ne donne pas de conseil et ni ne juge. Il favorise l’expérience de l’altérité et le recours à l’approche systémique.

Pendant la formation, l’accent est mis sur l’éthique qui sous-tend la médiation en général :
l’impartialité ou la ‘multipartialité’: le médiateur doit être vigilant à être à égale distance de chacun sans prendre parti pour ou contre une personne
la confidentialité : pilier qui garantit aux personnes que ce qu’elles disent ne sera pas rapporté ailleurs par le médiateur
l’indépendance vis-à-vis de toute institution, par exemple des tribunaux ou d’autres acteurs, en restant maître du processus.

Le médiateur a développé les aptitudes suivantes : 

  • capacité d’écoute
  • sens du dialogue
  • recul et sens de l’observation
  • goût du contact humain
  • discrétion
  • bon équilibre émotionnel.

Une fois installé, le médiateur familial participe régulièrement à une analyse de sa pratique avec des pairs et /ou à une supervision individuelle. Il doit aussi continuer à suivre une formation continue de façon régulière. C’est un métier en évolution. Il adhère au code de déontologie de la médiation familiale.

Pour aller plus loin :
APMF Association pour la Médiation Familiale
SYME Syndicat des médiateurs
ANM Association Nationale des Médiateurs

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :